Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 18:56


Depuis 2006 le Moulin de la Baysse situé à Excideuil, sur la Loue, à côté du stade, établit la jonction entre le bourg et la campagne. C'est un lieu magique qui allie le charme du passé à celui de la création contemporaine. Les artistes, d'ailleurs, ne s'y trompent pas et, pour peu qu'on les y convie, ils tombent sous le charme du site et  de la maison-outil qui a cessé depuis longtemps de moudre du grain.
 Devenu "Moulin à images", il abrite en son coeur une camera obscura qui offre au visiteur le paysage inversé sur de grands écrans. Ombre et lumière s'y pourchassent au rythme de l'eau omniprésente qui bouillonne à grand bruit sous les pas du visiteur. La transformation initiale du Moulin en chambre noire on la doit au photographe Laurent Millet.

Depuis des artistes se sont succédés dans ce lieu dédié à la pêche. Jean-Patrice Giraud, Olivia Lesur et Philippe Fouchier, Marco Dimetal. Cette année c'est  le photographe Bruno Guiot qui s'est laissé séduire par l'endroit.

Dès ce jeudi 07 mai il va investir le lieu qu'il a l'intention de transformer en laboratoire pour la réalisation de photogrammes sur tissu à l'encre sympathique. Il impliquera les visiteurs dans les créations. Il fera aussi du Moulin dans son ensemble un lieu d'exposition de ses oeuvres dont certaines sont déjà réalisées, comme le Lustre et Véronique.

Le vernissage a lieu le samedi 16 mai à 18h.
Il sera suivi vers 20h30 d'une performance visuelle et sonore ouverte à tous et qu'il accomplira avec des complices, Henri Devier du Melkior Théâtre et le groupe Néo avec le musicien Michel Haze.

Il sera possible de consommer sur place grillades et boissons à des prix modiques, à l'issue de la performance.
Entrée gratuite.

Le Moulin de la Baysse se situe à côté du stade  et de la piscine d'Excideuil (24160).

Partager cet article
Repost0
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 17:42


  Ci-dessous à gauche, Henri Devier du Melkior Théâtre a mis en scène "Mike de New-York," et donné la réplique à Mike, sur le "ring". A droite, Eric Da Silva, auteur de la pièce. Les photos ont été prises au cours de la répétition à Excideuil, salle du Château.



A

Partager cet article
Repost0
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 18:09

Du jamais vu au château d'Excideuil: Mike Tyson sur le ring le 28 avril dernier.

Mais c'était du théâtre!

Dans la salle, Eric Da Silva, écrivain, metteur en scène, comédien. Sur scène,jouant sa pièce ,
Catherine Schuhmacher, Henri Devier et Sandra Gomez.

Depuis la création  de la pièce à la Gare mondiale par le Melkior Théâtre la mise en scène d'Henri Devier s'est affirmée, a gagné en rigueur et le texte-uppercut d'Eric Da Silva est porté avec ce qu'il faut de puissance , d'ironie  et de tendresse par une étonnante Catherine Schuhmacher.
 Elle est à la fois le boxeur et la femme violée, et cette double interprétation permet de mieux  percevoir l'incompréhension du personnage monstrueux qui, tantôt est adulé par la société quand il massacre ses adversaires sur le ring, tantôt est condammné par la même société quand il exerce sa violence en ville.
Dans le rôle de "l'autre" (multiple bien sûr) Henri Devier, toujours sur scène, lui donne une "réplique gestuelle" toujours juste.
La circulation du jeu entre les acteurs fonctionne à plein.

Ce soir-là dans le Château on a respiré l'air de New-York.

"Mike de New-York" fait partie d'un ensemble de textes de Eric Da Silva intitulé "Je ne pourrais pas vivre si je croyais que je faisais du mal". Cette année Le Melkior Théâtre a également mis en scène"L'Anniversaire " du même auteur.
 .
en 1991, lauréat du prix Léonard de Vinci, Eric Da Silva a séjourné en résidence d'écriture à New-York.
Il vient de décrocher une résidence individuelle d'écriture à Montréal.

link: www.theatre-contemporain.net/biographies/Eric-Da-Silva
linkwww.melkiortheatre.com

Partager cet article
Repost0
18 avril 2009 6 18 /04 /avril /2009 16:10

 Mardi 28 avril 2009 à  20 h 30,  la salle du Château à Excideuil accueille le spectacle "Mike de New-York".  Cette pièce écrite par Eric Da Silva  est une création du Melkior Théâtre.  Avant de venir à Excideuil elle sera jouée à La gare mondiale à Bergerac, les mercredi 22, jeudi 23 et vendredi 24 avril à 21 h.

Ci-dessous une critique publiée dans BORDEAUX 7, le lundi 5 février-Page 11.

"Mike Tyson, ce boxeur brutal, ce millionnaire flambeur, ce violeur, ce tueur,... Mike Tyson a eu une histoire avant les spotlights. Celle qu'a imaginé Eric Da Silva pour le Melkior Théâtre, Mike de New York n'est pas arrivé sur un ring par hasard, n'a pas atteint ce stade du boxeur imbattable sans qu'il se soit passé quelque chose, un jour. Le texte de Eric Da Silva déroule un fil simple, vif, drôle, poignant.

Une femme soulève le personnage de Mike Tyson à bout de bras qu'elle a musclés. Une femme pour incarner la brute sur le ring,  une femme pour raconter la rue, le foyer, l'absence de la mère, la rencontre avec Désirée. Catherine Schumacher est Mike Tyson, l'enfant, l'adolescent, le champion, le déchu, elle est aussi la femme violée, celle qui envoya le champion derrière les barreaux pendant 6 ans. Petit bout d'actrice, elle porte avec puissance et ce qu'il faut d'ironie et de naïveté ce personnage monstrueux.

Sur son dos elle cumule les couches d'un personnage plus complexe qu'il n'y paraît.

Mais le ring ne serait pas le ring sans l'autre, l'adversaire, l'ami, le miroir. Henri Devier n'est jamais absent de la scène, personnage presque muet à l'incroyable geste burlesque. Ajoutant ce qu'il faut de poésie déjantée pour nous rappeler qu'avant tout nous sommes au Théâââtre. Et qu'ici au moins tout peut être un jeu." (SP)

link: www.melkiortheatre.com

Ce spectacle est programmé dans le cadre du Collectif Les Voix de l'Hiver qui regroupe les Mairies d'Excideuil, de Saint-Pantaly d'Excideuil, de Saint-Raphaël, les comités des fêtes de Saint-Sulpice, Saint-Jory-las-Bloux, Saint Germain-des-Prés, l'association Acthiv de Thiviers, l'association Clermont-Passions de Clermont d'Excideuil, le Lycée d'Excideuil, la commune de Clermont d'Excideuil et l'association Excit'oeil.


Ce spectacle bénéficie du soutien financier et logistique de la Mairied'Excideuil, du soutien financier du Conseil Général de la Dordogne, de l'apport technique et du soutien financier de l'Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord. L'organisation est assurée par Excit'oeil.                     

                                
      



renseignements et réservations auprès de l'association Excit'oeil
tél: 05 53 62 45 16
courriel
lelantallet@free.fr 
Prix des places: 9€ adultes, 5€ étudiants, 4€ scolaires. 

Partager cet article
Repost0
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 10:49

 Autour du fil: réglage des lumières par José et excercices de Johanna sur  le fil avec son balai. Au piano, Thierry.

En bas à gauche, Johanna balaie le fil avec application. En bas à droite, arrivée de Colette Froidefond, metteur en scène du Théâtre du Sorbier (Terrasson) avec Corinne l'administratrice. Le spectacle va commencer. Chut!


Partager cet article
Repost0
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 16:30

 Vendredi 27 avril  2009 à 14 h 30 la belle salle de spectacles du Château a ouvert ses portes aux 110  élèves de l'école primaire d'Excideuil.

Grâce à un partenariat mis en place avec la Municipalité d'Excideuil et l'Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord, Excit'oeil, à la demande de la Directrice de l'école, a pu accueillir le spectacle musical de danse sur fil  proposé par la Compagnie "Au fil du vent".
En effet ce spectacle programmé par l'Agora de Boulazac avait connu un tel succès que les enfants d'Excideuil engagés dans un projet  pédagogique Cirque avec leurs enseignants n'avaient pu obtenir de places malgré l'organisation d'une représentation supplémentaire.

Toutes les énergies logistiques et financières se sont regroupées pour permettre la venue du spectacle.
Deux employés municipaux José et Fred assistés de Richard Mailfert adhérent d'Excit'oeil ont enlevé la scène mise en place la veille pour "Une lune entre deux maisons"et ont opéré les réglages son et lumière  sous les directives des deux artistes, Johanna  Gallard, danseuse sur fil et Thierry Bazin, pianiste, chanteur baroque et compositeur. 


Ci-dessous, à gauche, Fred et Thierry, à droite Thierry, Fred, Johanna et Richard, procèdent à des réglages sonores.
 Les rideaux qui déterminent l'espace scénique sont la propriété de Ciné-Passion que nous remercions.
                                                                                 

 



Partager cet article
Repost0
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 09:37

L'arrivée au Château de Malik avant qu'il "prenne la peau "de Taciturne. En arrière-plan les tours du Château médiéval refuge des corneilles et des choucas.(photo de gauche)



A droite, Adeline se maquille pour devenir Plume.

        Ci-dessous, la répétition avant le spectacle et l'échange avec les enfants après la
       représentation   

                                                                          





Ces trois séances ont révélé que les enfants des classes maternelles réagissent toujours aux peurs ancestrales de la nuit et du loup et qu'ils savent aussi apprécier la représentation en direct ainsi que la musique vivante. Le violon de Malik a obtenu un gros succès.

Partager cet article
Repost0
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 15:55

En février, des élèves de l'Ecole primaire d'Excideuil ainsi que des élèves de 6ème et 5ème de la Cité scolaire Giraut de Borneil s'étaient déplacés  à Périgueux pour assister dans la salle du Palace au remarquable spectacle  "La répétition:Une Oyssée" proposé par la Compagnie Théâtre de cuisine.
Jeudi 26 mars ce sont les élèves des écoles maternelles d'Excideuil, Tourtoirac, Savignac, Hautefort, Lanouaille, 200élèves au total, qui ont découvert le spectacle  de théâtre musical "Une lune entre deux maisons", créé par la Compagnie Le Réfectoire. Les trois séances réparties au long de la journée ont permis aux enfants de rencontrer Plume, bavard et virevoltant, ainsi que Taciturne qui s'exprime par le truchement de son violon habile à reproduire toute la gamme des sentiments et des émotions. Les deux personnages si différents apprennent à se connaître sous les yeux du jeune public. Ils évoluent au sein d'une scénographie et d'une mise en scène poétiques qui savent évoquer l'univers de la petite enfance. A la fin de chaque séance, les écoliers ont pu dialoguer avec Taciturne(Malik Richeux) et Adeline Détée(Plume).



                                                                             
Pas de spectacle digne de ce nom sans la présence des techniciens. A gauche, Cyril Comte de l'Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord et à droite, le même Cyril en compagnie du metteur en scène de la Compagnie Patrick Ellouz, en plein travail pour le réglage du son.

Partager cet article
Repost0
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 17:07

Les photos ont été prises par Bruno Chapuis lors du concert donné par le Trio Boya le vendredi 13 mars 2009 à Saint-Jory-las-Bloux.
Ci-dessous Dimitar Gougov à la Gadulka et Nathalie Tavernier au piano.                        


Ci-dessous à gauche Etienne Gruel et Dimitar Gougov  et à droite le Trio au complet.




Un concert qui restera dans les mémoires.
  

Partager cet article
Repost0
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 16:09

Le Trio Boya accueilli en Dordogne par l'Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord a su conquérir tous les publics le vendredi 13 mars 2009 à Saint-Jory-las-Bloux.
En effet le collectif Les Voix de l'Hiver, géré par Excit'oeil, avait sélectionné ce concert dans sa programmation.

A 14h30, 80 élèves, de la grande section de maternelle au CE2, sont venus de Lanouaille et du Regroupement Pédagogique Intercommunal qui concerne des enfants de Corgnac sur l'Isle, de Saint Jory las Bloux, Saint Germain des Prés et Eyzerac pour découvrir la salle des Fêtes transformée en véritable salle de concert par les techniciens de l'Agence culturelle. Ils ont constitué un public très attentif et les trois musiciens les ont remerciés pour la qualité de leur écoute.
Le trio installé à Strasbourg s'approprie les vieux airs des Balkans et sait développer son propre style ouvrant ainsi une nouvelle voie aux musiques traditionnelles actuelles.

Le Bulgare Dimitar Gougov est aussi compositeur et il intègre avec bonheur ses propres créations au concert. Il joue de la gadulka, cette vielle bulgare très ancienne et chante aussi avec un entrain et une joie communicatifs.  Ses deux complices ne sont pas en reste. En effet les deux musiciens français, Etienne Gruel aux percussions orientales (tapan, derbouka, daf, cajon)  et Nathalie Tavernier au piano entrent en résonance parfaite avec Dimitar. Lorsque la pianiste, lauréate du Conservatoire de Grenoble, frappe les touches du piano, elle donne à son instruments les intonations de Bartok.

Tous trois créent un espace musical original, accessible à tous, terriblement entraînant et vivant. D'ailleurs les enfants ne s'y sont pas trompés.

L'une des chansons Devoïko est accompagnée de la projection d'un film d'animation original créé par Renaud Perrin, ami du groupe, et l'osmose entre les images poétiques et la musique est totale. Les trois jeunes artistes ont su aussi se montrer parfait pédagogues en donnant des explications claires sur leurs instruments et leur itinéraire musical respectif sans jamais être ennuyeux.

Le soir à partir de 20h30 la magie s'est renouvelée et le public heureux a découvert une musique qui l'a emporté dans un tourbillon de sonorités si impétueux que toutes et tous ont bien failli décoller de leur siège, entraînés par leurs pieds avides de danser. Un deuxième film d'animation du même réalisateur Renaud Perrin a été projeté en sus de celui déjà proposé au jeune public l'après-midi.
 La fête était complète.

Un trio à suivre!

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Association Culturelle Excit'oeil
  • : Création contemporaine: spectacle vivant, arts visuels, musique, poésie, littérature,danse, évènements...
  • Contact

Recherche

Liens