Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mai 2018 1 07 /05 /mai /2018 11:40
paysage extérieur et paysage inversé dans la camera obscura (photos Anja Vergnon)
paysage extérieur et paysage inversé dans la camera obscura (photos Anja Vergnon)

paysage extérieur et paysage inversé dans la camera obscura (photos Anja Vergnon)

Le public était au rendez-vous  pour ce retour à La Baysse de Laurent Millet et s'est baigné dans les images du paysage, à l'intérieur et à l'extérieur du Moulin.

En elle- même l'idée de transformer en 2004 le moulin à grains en moulin à images, qui laisse pénétrer le paysage extérieur dans la maison-outil, était magistrale et hautement poétique.

Dans ce lieu bien sûr l'eau est omniprésente, avec son fracas et son scintillement.  

Le fait en 2018  d'y   inclure deux vidéos contemporaines de la mise en place de la camera obscura,  que l'on découvre en cheminant   jusqu'aux deux salles  obscurcies pour l'occasion,   crée un univers cohérent dont les éléments  se répondent. 

Laurent Millet invite ainsi à une immersion dans les paysages.

"Ô gué ma mie Ô gué"(photos DLLT)
"Ô gué ma mie Ô gué"(photos DLLT)

"Ô gué ma mie Ô gué"(photos DLLT)

On pénètre donc, après avoir traversé la camera obscura à l'arrière du moulin, dans la salle où est projetée en boucle la première vidéo "Ô gué ma mie Ô gué".

Sonore à l'origine, elle est ici projetée sans le soutien du son.

La bande sonore, qui accompagne la danse macabre du jeune oiseau pris dans le courant de l'eau, est celle de La Loue qui coule sous le moulin,  en direct.

Confusion entre les lieux.

Dans quelle eau danse l'oiseau?

  On se laisse emporter par la danse fascinante de l'oiseau translucide, ultime ballet avant la plongée définitive dans les boues charriées par l'eau.

lecheval sous la pluie battante d'été, le papillon prisonnier, la jeune fille dans le champ de fleurs
lecheval sous la pluie battante d'été, le papillon prisonnier, la jeune fille dans le champ de fleurs
lecheval sous la pluie battante d'été, le papillon prisonnier, la jeune fille dans le champ de fleurs

lecheval sous la pluie battante d'été, le papillon prisonnier, la jeune fille dans le champ de fleurs

Tandis qu'on contemplait la danse de l'oiseau, l'oreille était attirée par des sons entrecoupés de plage de silence... Dans la dernière salle, l'univers des "Tempestaires" (2004° à son tour nous capture.

Les paysages tantôt nus, tantôt habités d'animaux, d'êtres humains, défilent suivant une rythmique propre à Laurent Millet qui reconstruit les paysages à sa guise.

Les Tempestaires rassemblent une série d'expériences sur le paysage menées par Laurent Millet depuis 2003. Il s'agit pour l'artiste de s'approcher au plus près des lieux où naissent les mythes  dans lesquels l'homme entretient des rapports de pouvoir avec l'environnement naturel.

Le photographe apparaît comme le témoin de la résurgence d'une rêverie ancestrale".

Laurent Millet, deuxième à partir de la gauche présente son travail au public.(photos Anja Vergnon)
Laurent Millet, deuxième à partir de la gauche présente son travail au public.(photos Anja Vergnon)

Laurent Millet, deuxième à partir de la gauche présente son travail au public.(photos Anja Vergnon)

La Présidente d'Excit'oeil après avoir brièvement retracé l'historique du Moulin et replacé sa reconstruction, menée selon les plans des architectes du patrimoine (La gare architectes, cabinet Joudinaud à Excideuil), ainsi que la création   de la camera obscura, au sein d'une démarche volontaire menée par la municipalité en place au  début des années 2000, pour redonner vie à des lieux emblématiques avec la collaboration des habitants, dans le cadre d'un vaste projet mené en partenariat avec La Fondation de France, a rappelé ce qui l'avait personnellement  amenée à créer la manifestation des Rendez-vous de mai du Moulin de La Baysse, dont la première édition s'est déroulée en 2006

Il s'agissait de faire vivre la camera obscura mise en place par Laurent Millet, afin  de  faire du Moulin de la Baysse un lieu repéré, dédié à l'Art contemporain.

Laurent Millet a pour sa part expliqué sa démarche au public, en présence des représentants de l'Agence culturelle départementale, du maire et de son adjointe à la culture, précisant qu'il partait avec son appareil photo et sa caméra sans avoir obligatoirement un projet bien établi. Il aime que les éléments du paysage se proposent à lui, tel ce petit oiseau dévoré par les vers auquel il a donné une seconde vie éphémère en livrant son squelette aux remous du ruisseau. Alors s'impose le propos comme une évidence, après coup.

L'artiste a exprimé aussi son plaisir  de revenir à Excideuil et de retrouver  la famille  Joudinaud. Il s'est dit pleinement satisfait de l'aide technique de l'Agence culturelle qui a permis de présenter les deux vidéos dans des conditions optimales et de les mettre en relation avec sa camera obscura.

Pour ce treizième rendez-vous de mai enfin le Moulin a accueilli six des artistes invités les années précédentes.

Etaient présents, Marco Dit Métal, Lydie Clergerie, Nicolas Lux, Leonne Hendriksen, Inna Maaimura.

 Didier Desplats, Patrice Lefèvre, Bob Cougar, Jean-Patrice Giraud, Virginie Gouband, Olivia Lesur et Philippe Fouchier, ne pouvaient être présents. Quant au regretté  Bruno Guiot, il nous a récemment quittés.

 

au deuxième plan de gauche à droite: Inna Maaimura, Laurent Millet, Pierre Ouzeau, (AcdDP), LucJoudinaud, Francis Laroche(1er Président d'Excit  'oeil), Nicolas Lux, Marco Dit Métal, Christian Vacher, Jef Dumazert,au premier plan de gauche à droite: Dominique Le Lan-Tallet, Annie Sedan, Maire , Paulette Boukhalo, Lydie Clergerie, Leonne Hen driksen, Mathilde Beytout, AcdDP. (photo A. Vergnon)

au deuxième plan de gauche à droite: Inna Maaimura, Laurent Millet, Pierre Ouzeau, (AcdDP), LucJoudinaud, Francis Laroche(1er Président d'Excit 'oeil), Nicolas Lux, Marco Dit Métal, Christian Vacher, Jef Dumazert,au premier plan de gauche à droite: Dominique Le Lan-Tallet, Annie Sedan, Maire , Paulette Boukhalo, Lydie Clergerie, Leonne Hen driksen, Mathilde Beytout, AcdDP. (photo A. Vergnon)

"Ô gué ma mie.." buvons un verre près du bouleau planté par Inna Maaimura lors de son installation Skotos au Moulin. (photos A. Vergnon)
"Ô gué ma mie.." buvons un verre près du bouleau planté par Inna Maaimura lors de son installation Skotos au Moulin. (photos A. Vergnon)

"Ô gué ma mie.." buvons un verre près du bouleau planté par Inna Maaimura lors de son installation Skotos au Moulin. (photos A. Vergnon)

ODE AUX  IMAGES ET AU PAYSAGE AVEC LE RETOUR DU PHOTOGRAPHE  LAURENT MILLET AU MOULIN  DE LA BAYSSE
ODE AUX  IMAGES ET AU PAYSAGE AVEC LE RETOUR DU PHOTOGRAPHE  LAURENT MILLET AU MOULIN  DE LA BAYSSE
ODE AUX  IMAGES ET AU PAYSAGE AVEC LE RETOUR DU PHOTOGRAPHE  LAURENT MILLET AU MOULIN  DE LA BAYSSE

L'EXPOSITION EST OUVERTE AU PUBLIC JUSQU'AU 26 MAI INCLUS
TOUS LES JOURS DE 15H à 18H

FERMETURE LE MERCREDI

E3NTREE GRATUITE

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Association Culturelle Excit'oeil
  • : Création contemporaine: spectacle vivant, arts visuels, musique, poésie, littérature,danse, évènements...
  • Contact

Recherche

Liens