Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 16:55

Le public s'est déplacé en masse pour découvrir l'oeuvre mise en place par INNA MAAIMURA à la Baysse ce 9 mai 2014.

Une grande réussite pour l'artiste qui a orchestré SKOTOS dans les trois espaces du Moulin, l'entrée s'effectuant à l'arrière.

En entrée un bac d'acier laqué et data tank 2, (boîte bois papiers pliés, métal) avant d'être en prise directe avec la Camera obscura créée par Laurent Millet en 2004 et qui comporte sténopés et écrans blancs auxquels Inna Maaimura a adjoint un grand verre noir(175 X 175 cm).

Là des images sont vidéo-projetées et une bande son se déroule avec la contibution de la rivière La Loue qui est omniprésente dans l'ensemble de la configuration..

Inna Maaimura écrit : "Le rossignol chante, ce passereau est même renommé pour son chant crépusculaire qui retentit de manière stridente à travers la nuit qu'il transperce"

Ce son qui perce la nuit a valeur de clarté.

skotos camera obscura,( images vidéo-projetées)(Photos DLLT)
skotos camera obscura,( images vidéo-projetées)(Photos DLLT)

skotos camera obscura,( images vidéo-projetées)(Photos DLLT)

Puis on accède à skotos chambre de configuration qu'occupe une installation sculpture et dans laquelle les vitrines murales éclairées accueillent boîtes en bois, papiers, tissus, fer, cuivre, plaque photographique, bouleau et petit matériel de laboratoire.

skotos chambre de configuration., neuf tonneaux noirs, béton, petit matériel dans les vitrines...(photos DLLT)
skotos chambre de configuration., neuf tonneaux noirs, béton, petit matériel dans les vitrines...(photos DLLT)
skotos chambre de configuration., neuf tonneaux noirs, béton, petit matériel dans les vitrines...(photos DLLT)

skotos chambre de configuration., neuf tonneaux noirs, béton, petit matériel dans les vitrines...(photos DLLT)

Enfin le visiteur pénètre dans la dernière salle, skotos chambre noire, totalement occultée, qu'occupe un immense tableau noir. Une bande sonore qui dure plus d'une heure passe en continu. Des éclairs de lumière blanche, des jets de fumée, deux bancs tout noirs à peine visibles pour les visiteurs.

On est arrivé au bout de SKOTOS, l'obscurité.

On refait le chemin en sens inverse pour se retrouver au bord de la Loue en pleine lumière.

Nul ne peut rester indifférent à SKOTOS.

Ensuite en écho à sa configuration à l'intérieur du Moulin de la Baysse, Inna MAAIMURA a planté un bouleau sur la berge de la Loue, après avoir expliqué au public son émotion à être le neuvième artiste invité par Excit'oeil à la Baysse, un 9 mai, ce chiffre hautement symbolique dans les civilisations occidentales et précisé la valeur de ce "mai", signe de renaissance de la nature et de fécondité après les mois obscurs de l'hiver...

Il a souligné en outre que l'une des étymologies possibles du mot Baysse, parfois orthographié Besse, renvoie à la boulaie (plantation de bouleaux dans les zones humides).

de droite à gauche, Inna Maaimura, Dominique Le Lan-Tallet, Présidente d'Excit'oeil, Annie Sedan, Conseillère Générale et Maire d'Excideuil, Isabelle Pichelin, Directrice de l'Agence culturell départementale  Dordogne-Périgord (photo L. Joudinaud))

de droite à gauche, Inna Maaimura, Dominique Le Lan-Tallet, Présidente d'Excit'oeil, Annie Sedan, Conseillère Générale et Maire d'Excideuil, Isabelle Pichelin, Directrice de l'Agence culturell départementale Dordogne-Périgord (photo L. Joudinaud))

plantation du "mai" vivant et à côté du tronc mort et blanc d'un autre bouleau.(photo Louisette Joudinaud)

plantation du "mai" vivant et à côté du tronc mort et blanc d'un autre bouleau.(photo Louisette Joudinaud)

Après avoir planté le bouleau bien feuillu et vigoureux, Inna Maaimura a fiché en terre un second bouleau mort et dénudé, figurant l'échelle de l'accession à la sagesse matérialisée par 9 encoches dans le tronc .

Puis il a versé dans un autre tronc de bouleau creusé de l'alcool qu'il a symboliquement enflammé avant de convier le public à partager la "berezina", "pharmakon"(en grec ancien remède et poison à la fois) qu'il a créé en mélangeant de la sève de bouleau à de la vodka! L'artiste rappelle que le nom de la rivière Berezina, synonyme d'une cuisante défaite vient en fait du mot berezii, bouleaux!

Inna Maaimura sert sa "berezina" au public;(photo Anja Vergnon)

Inna Maaimura sert sa "berezina" au public;(photo Anja Vergnon)

Le Moulin de la Baysse enjambe la Loue(photos Anja Vergnon)
Le Moulin de la Baysse enjambe la Loue(photos Anja Vergnon)

Le Moulin de la Baysse enjambe la Loue(photos Anja Vergnon)

L'exposition se poursuit jusqu'au 31 mai 2014

jours de présence de l'artiste: le vendredi de 17h à 21H, le samedi et le dimanche de 15H à 18H,

Le lundi, le mardi et le jeudi ouverture de 15h à 18h

Fermeture le mercredi.

DANS LE CADRE DE L'EXPOSITION, PROJECTION PAR CINE-PASSION DU FILM DE BELA TARR "LE CHEVAL DE TURIN" (2011)SAMEDI 17 MAI à 20H30 à SAINTGERMAIN-DES-PRES

ENTREE LIBRE

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Association Culturelle Excit'oeil
  • : Création contemporaine: spectacle vivant, arts visuels, musique, poésie, littérature,danse, évènements...
  • Contact

Recherche

Liens